DIX ÉDITIONS DE FESTIVAL, CENT ANS D’AMALIA

Au cours des dix dernières années, le festival du fado s’est clairement imposé comme l’un des véhicules de diffusion internationale du fado portugais le plus prestigieux, attirant ainsi l’attention d’un public toujours plus large sur cet apport du Portugal et de sa culture pour le patrimoine culturel immatériel de l’humanité, comme officiellement reconnue par l’UNESCO en 2011.

Encore une fois, cette chanson, née il y a plus de deux siècles dans les quartiers pauvres du port de Lisbonne, a démontré sa capacité unique de transmettre aujourd’hui l’identité d’un pays et de révéler en même temps la nature universelle essentielle de cette identité portugaise et provoquer des profondes émotions, même dans les auditeurs et les communautés les plus éloignés.

En fait, le fado peut parler d’une réalité historique et sociale spécifique, celle du pays aux frontières les plus anciennes de l’Europe et qui avait jeté les bases du dialogue interculturel entre la civilisation occidentale et les autres cultures du monde, mais simultanément parvient à toucher, par le biais d’affections et d’émotions, le plus profondément humain et universel de tous ceux qui l’entendent.

En cette année 2020, qui célèbre le centenaire de la naissance d’Amália Rodrigues (1920-1999), la plus grande représentante du fado au XXe siècle et la chanteuse de fado qui a le plus contribué au renouveau poétique et musical du genre et à sa reconnaissance internationale, le festival du fado, qui célèbre son dixième anniversaire, ne manquera pas de rendre hommage à la mémoire vivante de cet artiste exceptionnel.

Cela se fait, comme d’habitude, avec une série de conférences, d’expositions et de projections de films, mais surtout par la présence d’un ensemble de fadistas remarquables de plusieurs générations qui témoignent de l’énorme vitalité contemporaine du Fado et du dynamisme avec lequel il continue d’être capable d’être fidèle à ses racines mais aussi de dialoguer avec toute la musique du monde et de trouver de nouveaux moyens d’étendre son histoire.

L’énergie vitale du fado contemporain est également la célébration de l’héritage immortel d’Amália..

Rui Vieira Nery

 

Co-Production