Une exposition représentative du Fado organisée par le Musée du Fado et par EGEAC.

Une vitrine qui va se maintenir pendant tout le Festival intitulée Le Fado et l’internationalisation.

L’exposition va parcourir les grands moments de médiatisation du Fado, depuis la décennie de 1930 jusqu’à nos jours.

Si, depuis 1930, on a vu naître les premières ambassades du Fado en Afrique et au Brésil – ayant comme protagonistes des artistes comme Berta Cardoso, Ercília Costa, Armandinho, parmi d’autres – avec Amália Rodrigues, depuis la deuxième moitié du XXe siècle, que le Fado fait tomber toutes les frontières, géographiques et culturelles, en s’affirmant aujourd’hui, en plein siècle XXIe, comme image de marque, vivant son apogée dans le circuit international de la world music, dans une célébration universelle de modernité de la culture portugaise.

Deixe uma resposta

Your email address will not be published. Required fields are marked *

clear formPost comment